Le mot de Nietzsche: « Dieu est mort » signifie « Dieu est la mort ».

à réfléchir.

existence !

Lorsque Nietzsche écrit « Dieu est mort », cela ne peut pas vouloir dire que Dieu est mort, comme s’il avait existé, puis serait mort. Car cela, c’est exactement l’idée chrétienne : Dieu (le père) s’est incarné en Jésus (le fils), puis est réellement mort sur la croix, et enfin réellement ressuscité. Les chrétiens ont toujours insisté sur la réalité de sa mort, car sans elle, aucune résurrection n’est possible. La bonne nouvelle chrétienne n’est pas une promesse d’immortalité, mais de résurrection. Les chrétiens ont puissamment souligné ce point, la mort totale du Christ, en choisissant comme symbole de leur foi la croix, l’instrument de torture qui en est l’auteur direct. En proposant de croire en un Dieu mort, le christianisme est une religion très singulière, puisqu’elle réclame, dans un paradoxe tout à fait délibéré, la foi en la toute puissance d’un Dieu très faible, qui n’a même pas assuré sa propre protection…

View original post 482 mots de plus

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le mot de Nietzsche: « Dieu est mort » signifie « Dieu est la mort ». »

  1. Pasquier

    Hello il ne peut y avoir de mort sans vie et de vie sans mort. C’est la loi biologique. Conclusion: Dieu est le Tout.
    Belle journée. Ici en Bretagne ce matin, chose rare, manteau de neige sous le soleil. Émerveillement.

    J'aime

    Répondre

Si vous souhaitez m'envoyer un commentaire, écrivez-moi à xavier(at)fisselier.biz

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s