avant nuit 


Pas le moral. Du tout. Faire semblant de croire que tout ira mieux et que tout s’arrangera est totalement inconscient.  je ne suis pas allongé sur un banc. Je ne traverse pas la Méditerranée à la nage. Je n’ai pas perdu mon enfant dans un attentat. Mais faire mine que tout va bien dans le meilleur des mondes est une thérapie contemporaine bien sinistre. 

L’incommunicabilité est un désastre rampant.

Plus aucune distance. Capacité de réflexion anéantie. Manque de discernement. Enfant gâté devenu adulte dans le sillage d’un monde qui avance sans lui. Le monde n’attend personne en particulier. Il passe son chemin, vous au milieu, avec les circonstances qui s’enchaînent. L’une après l’autre. Sans raison. 

Poser ces mots ici ne changent rien. C’est seulement un petit signe pour croire qu’ils n’existeraient pas s’ils n’avaient pas été écrits. 

Exister c’est croire que l’on est en vie.

Les lire n’a pas plus d’importance que de les écrire. C’est seulement la preuve que deux existences, au moins, peuvent se croiser. Lecture et écriture, c’est l’histoire sans fin de l’homme et de la femme.

Publicités

5 réflexions au sujet de « avant nuit  »

Si vous souhaitez m'envoyer un commentaire, écrivez-moi à xavier(at)fisselier.biz

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s