marguerite duras, l’homme atlantique, les éditions de minuit

IMG_0994

« Tandis que je ne vous aime plus je n’aime plus rien, rien, que vous, encore. »

« Et puis le jour est revenu comme d’habitude, en larmes, et prêt pour la comédie. Et encore une fois la comédie s’est proposée. »

« Vous êtes resté dans l’état d’être parti. Et j’ai fait un film de votre absence. »

« Continuez à oublier, à ignorer et le devenir de tout ceci et celui de vous-même. »

Marguerite Duras, L’homme atlantique, Les éditions de minuit

Si vous souhaitez m'envoyer un commentaire, écrivez-moi à xavier(at)fisselier.biz

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s