note

« Je marche éternellement sur ces rivages,
Entre le sable et l’écume.
Le flux de la marée effacera l’empreinte de mes pas,
et le vent emportera l’écume.
Mais la mer et le rivage demeureront
Éternellement. »

Khalil GibranLe sable et l’écume et autres poèmes

5 réflexions au sujet de « note »

  1. Frédérique Elkamili

    Oh, ce jardin de l’Ocre du Sud dont bleu(s) et succulentes rappellent le voyage qu’il reste à faire jusqu’au friable où nous nous reposerons. Merci.

    J’aime

    Répondre

Si vous souhaitez m'envoyer un commentaire, écrivez-moi à xavier(at)fisselier.biz

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s