merci

Je voudrais seulement vous remercier.

Vous remercier d’être là. Vous que je ne connaîtrais peut-être jamais vraiment. Sans doute jamais. J’aimerais savoir dire merci à chacun, inconnu ou connu. Merci avec un sourire. Merci parce que je ne vous mérite pas. Merci parce que l’on oublie si souvent de se le dire. Merci parce que notre éducation nous l’a enseigné? Non, pas seulement. Surtout pas d’ailleurs, ce merci n’est qu’un automatisme, triste, sans regard, ni grain. Je voudrais vous remercier alors que vous souhaitez en ignorer les raisons et passer votre chemin sans y penser. Je voudrais vous remercier et que vous sentiez, sachiez que ce remerciement s’adresse à vous seul, au moment où vous l’acceptez. Je voudrais que vous reconnaissiez la couleur et la texture de ce merci que je vous adresse, dans sa large palette, vous reconnaîtriez celui qui a été soigneusement préparé pour vous. Celui qui assemble souvenirs et rèves. Celui qui flotte entre nous. Celui que l’on ne se dit pas par discrétion, par délicatesse, par pudeur, par colère, par tristesse. Parce que l’on ne veut pas le recevoir en plein coeur. Parce que parfois ce merci fait mal de bonheur. Le merci qui ne s’efface jamais même lorsque l’on disparaît, si l’on imagine que l’on peut disparaître. J’aimerais vous dire merci pour ce que tout ce que vous savez, pour tout ce que vous cachez, pour tout ce que vous fuyez, pour ce que vous avez commencé à partager mais aussi pour ce que vous ne vous voulez plus partager. Merci parce qu’il se dirige à vous. Parce que vous savez pourquoi je vous remercie. Merci parce que c’est si simple et si dur à la fois. Merci maintenant, parce que peut-être je n’aurais pas pu le vous le dire. Merci parce que nous nous sommes rencontrés et que l’on ne se dérencontre jamais. Ce mot n’existe pas, parce qu’il n’a aucune raison d’exister. On se rencontre et c’est ainsi. Une fois suffit pour que cela dure toujours. On n’oublie pas les rencontres, on vit avec, on survit de rencontres, de nos rencontres. On n’oublie pas, on n’oublie rien, on oublie seulement de dire merci. Parce que l’on a honte, parce que l’on ne veut plus être un enfant, parce que l’on croit que l’on n’a pas besoin de le dire. On imagine ce que l’on doit faire, et l’on ne le fait jamais, parce que l’on n’accomplit jamais ce dont on a rêvé, ce dont on rêve. Vous n’êtes pas dans l’obligation d’accepter ces remerciements. Vous pouvez passer votre chemin, esquisser un sourire, et vous retirer, comme si de rien n’était. Ce n’est pas grave. La situation n’est pas ridicule, ni pour l’un, ni pour l’autre. Cependant, il est à vous, vous qui comprenez pourquoi vous pouvez vous l’accaparer et le garder au creux de vos mains, au fond de votre poche, entre deux pages de votre calepin. Vous savez que l’on ne partage pas comme nous aimerions donner et recevoir. Dire merci n’est pas sans importance. On ne l’écoute pas toujours parce que l’on souhaiterait entendre d’autres paroles. Ce merci est à vous, conservez-le si vous le désirez. Sinon, essayez de l’oublier, cela n’a plus d’importance, je vous l’ai écrit parce que j’avais besoin de vous le dire. 

Être là, pour vous remercier.

8 réflexions au sujet de « merci »

  1. Louise Imagine

    Merci à toi, Xavier, pour ton soutien, ta présence, ton écoute, ta générosité…
    Pour tes belles images partagées par ici, tes mots si justes et ta sincérité, pour tes dessins que tu nous montres trop peu, et tous ces projets, qui fourmillent dans ta tête et ton cœur…
    Tu nous est précieux.

    J'aime

    Répondre
  2. Xav' Auteur de l’article

    MERCI, merci à vous tous.
    Je ne sais comment vous remercier pour le bohneur procuré par la lecture de vos mots amicaux, laissés ici.
    amicalement,
    xavier .)

    J'aime

    Répondre
  3. denisegirardsoupir

    Le merci attire le bienvenue…mais ici il me fait plutôt pencher sur le retour d’un grand merci. Merci, j’aime ce mot qui éloigne le désolé et qui fait un bien fou à prononcer lorsqu’il vient du fond du coeur. Un merci songé, pesé et aimé. Un merci comme une caresse sur l’âme. Un merci vous savez… même ma fille autiste non verbale réussie à le dire. Merci est un mot qui signifie que l’on apprécie ce que l’autre nous offre. Un merci pour moi représente l’estime.

    Merci d’être là Xavier.

    J'aime

    Répondre

Si vous souhaitez m'envoyer un commentaire, écrivez-moi à xavier(at)fisselier.biz

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s