note

20110904-102010.jpg

Comprendre les évidences, les accepter puis déposer les larmes. Sans l’autre, il y a des épopées qui ne mènent à rien, même rêvées.
Délicatement et sans bruit, chercher le sourire. Puis, le conserver à jamais dans ses souvenirs.

© dessin prêté para Claudine Mangen-Sales | colors and pastels

Si vous souhaitez m'envoyer un commentaire, écrivez-moi à xavier(at)fisselier.biz

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s