quarante

Bientôt sonnera le glas de ses 40 ans.
Les 40 ans d’un mutilé de l’amour.
Les 40 ans d’un piètre bonasse qui ne sait ni donner l’amour, ni le recevoir.
Triste sort.
Triste sire.

Publicités

4 réflexions au sujet de « quarante »

  1. Jeanne

    ne reste-t-il pas quelques rêves ?
    et ces années ? réellement stériles ?
    personne ne lui aurait souri ?
    personne vraiment pour le faire sourire ?
    je ne peux & ne veut pas le croire

    J'aime

    Répondre
    1. Xav\' Auteur de l’article

      Et tu as raison… bien sûr… ce serait épouvantable de dire ou de croire cela.
      Non, c’est une impression très personnelle sur l' »être », réduit à sa plus pure expression, mais pas sur son entourage.
      Heureuse journée à toi… Xavier

      J'aime

      Répondre
    1. Xav\' Auteur de l’article

      Il faudra m’en dire plus. Je ne suis malheureusement pas un grand connaisseur de Platon. Par où faut-il commencer? Une piste, un indice, une voie…
      Un grand merci pour votre conseil.
      Heureuse journée à vous. Xavier

      J'aime

      Répondre

Si vous souhaitez m'envoyer un commentaire, écrivez-moi à xavier(at)fisselier.biz

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s