Rêveur de projet, projeteur de rêve

 

On a tous une petite histoire à raconter, on cherche tous à trouver un sens à nos entreprises, ou plus exactement, un sens à ce que nous entreprenons. Ça fait plusieurs mois que je tourne autour du pot, sans succès. Finalement,  notre rôle se résume à cela:

Notre Client le rêveur de projet et nous le projeteur de rêve.

Voici une proposition d’étapes de réflexion pour projeter un RÊVE:

  • 1 idée = 1 homme et sa vision, son rêve
  • 1 histoire à raconter,= l’histoire couchée sur papier de son idée,
  • 1 projet = son ou ses ambitions,
  • des valeurs,
  • 1 culture = 1 méthode de travail partagée,
  • 1 mission = 1 bénéfice pour le client final,
  • des différences, et s’il n’y en pas, il faut en choisir ou tout arrêter.

Après il nous faut des CLIENTS, c’est évidemment incontournable.

Et en dernier lieux des HOMMES… des individus, des personnes avec leurs goûts, leurs forces et leurs faiblesses.

J’ai hésité longtemps à positionner les hommes avant les clients. Mais finalement, on peut commencer un projet seul (c’est dur, très dur mais si l’on possède le RÊVE). En revanche, on ne peut pas commencer sans client. Sans client, pas de projets, pas d’hommes, plus de rêve.

L’addition de REVE + CLIENTS + HOMMES doit amener au résultat suivant:

FAIRE PLAISIR & SE FAIRE PLAISIR.

Et les autres rêveurs, les concurrents,

La concurrence n’existe pas, seules les histoires survivent. Que racontent donc vos concurrents? Qu’est ce qui vous énerve autant chez eux? Si votre concurrent à le même rêve, la même idée à raconter que vous ou, inversement, si vous avez le même rêve, la même idée que votre concurrent à raconter… alors:

CHANGEZ DE RÊVE, il ne vaut rien…

Tout ça est à peaufiner bien évidemment, mais c’est un début d’histoire.

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Rêveur de projet, projeteur de rêve »

  1. hfisselier

    Un retour en force sur ce blog laissé en pâture depuis quelques semaines… ;o) Est-ce grave si l’on rêve pour deux ou trois? Le plus important n’est-il pas de passer du rêve à la réalité?

    J'aime

    Répondre
  2. xavier

    Merci Hubert pour ton commentaire… tu es le seul à suivre mon blog, c’est incroyable… Pour répondre à ta question, le rêve c’est très proche de la réalité. Ce n’est qu’une question de temps. Et bien évidemment on peut rêver pour plusieurs mais au départ, l’histoire d’un rêve est très très personnelle. Bonne journée.
    Xavier

    J'aime

    Répondre
  3. olivier Marais

    Allez, j’ai 35 secondes pour ecrire qqs mots !
    Je vais moi aussi suivre ton blog a partir de maintenant…Ca m’a l’air tres philosophique tout ça ! J’aime bien.
    Ton message ce matin etait la meilleure surprise du debut d’année, meilleurs voeux a toute la famille Fisselier, à bientôt !
    Olivier

    J'aime

    Répondre
  4. Xav\' Auteur de l’article

    Merci Olivier, c’est sympa… tu n’es pas obligé de le suivre, je m’en sers plus comme un pense-bête qu’autre chose. Et quand j’aime bien un truc je le note. De toute façon, je crois que tu seras le seul à le lire et ça me fait très plaisir. A bientôt,
    Xav’

    J'aime

    Répondre

Si vous souhaitez m'envoyer un commentaire, écrivez-moi à xavier(at)fisselier.biz

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s